L'interface de ArcCatalog

L'une des premières applications à être utilisée dans ArcGIS, est ArcCatalog. D'abord, pour créer les fichiers dont vous avez besoin et les organiser mais aussi pour les prévisualiser dans leurs formes graphiques ou tabulaires. Par ailleurs c’est dans cette application qu’on édite les métadonnées d’un fichier de données géographiques, ce qui fait l’objet d’un article plus loin.

Alors pour revenir à notre présent article, l'interface de ArcCatalog présente deux grandes fenêtres principales.

 

La première à gauche est l'arbre Catalog ou Catalog Tree (en anglais bien sûr !). Il vous présente une vue général de l'ensemble de vos données et sur la manière dont ils sont organisées à travers une arborescence qu’on peut dérouler ou rétrécir par des petits plus ou moins figurant devant les dossiers ou serveurs contenant d’autres dossiers ou plusieurs fichiers en leur sein.

Aperçu de ArcCatalog 10

À droite se trouvent différents onglets qui vous permettent d'explorer le contenu des dossiers sélectionnés dans le Catalog Tree notamment :

Content : affiche le contenu du dossier sélectionné depuis le Catalog Tree à gauche.

Preview : permet de visualiser et présente un aperçu des objets graphiques ou tabulaires d’un fichier shapefile (.shp), geodatabase (.gdb), etc.

Metadata (métadonnée) : cette partie offre la possibilité d’éditer les métadonnées du fichier sélectionné depuis l’arbre catalog. (À ce propos vous pouvez consulter l’article Comment éditer les métadonnées dans ArcCtalog). Dans ArcGIS 10 Metadata, figurant dans les versions 9 est remplacé par Description dans ArcCatalog 10 (image  au dessus de ArcCatalog 10).

Cela dit, Preview et Metadata ne sont pleinement fonctionnelles que si c’est un fichier de données géographiques, par exemple le Shapefile, qui est sélectionné dans le Catalog Tree. Dans le cas contraire c’est un message qui se présente à la place vous indiquant l’impossibilité d’affichage de la sélection en cours surtout dans Preview.

Dans ArcCatalog, chaque type de fichier est représenté par une icône qui lui est propre. Ce qui offre l'avantage de savoir de visu, de quel type de fichier il s'agit quand on est devenu un peu plus familier avec le logiciel.

Ainsi, pour les fichiers de forme Shapefile  (.shp), sont symbolisés par un petit rectangle de couleur verte. Lorsque ce fichier concerne des points, ce rectangle contient des points. Dans le cas des lignes, le rectangle contient des lignes et des polygones quand il s’agit des polygones.

Il est recommandé de se familiariser à cette application car elle vous sera d'une très grande utilité dans la création et la gestion de vos fichiers de données géographiques.

Regardez maintenant la démo en dessous pour une brève présentation de ArcCatalog.

 

________________________________________________________

Plus d'articles sur ArcGIS:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir